Divorces, famille recomposée

Publié le par titi


Un des autres changements entre hier et aujourd’hui est l’augmentation des divorces, du nombres de familles recomposées et monoparentales.

 

Premièrement, qu’est qu’une famille monoparentale et une famille recomposée ?

- La famille monoparentale : les familles monoparentales sont des familles ou l’enfant (pour la plupart unique) vit seul avec ses parents. Dans 84% des cas c’est avec leur mère.

- La famille recomposée : C’est une famille constituée d’un couple dont l’un au moins des partenaires avait déjà constitué une famille dans le passé, des enfants de cette première union, éventuellement, des enfants de la 1ere union du 2nd partenaire. Enfin, le nouveau couple formé peut lui-même avoir des enfants.

 

Ces deux types de familles sont opposés au type de famille « traditionnelle » qui est un couple vivant avec ses enfants biologiques ou adoptifs.

Ils sont tous les deux en augmentation, essentiellement du à l’importance croissante du nombre des divorces. Si les divorces augmentent surtout depuis 1970, c’est qu’une loi (de 1975) autorise les divorces par consentement mutuel. De plus le délai de procédure judiciaire a été récemment diminué.

 

Deuxièmement, étudions cette évolution et les caractéristiques de ces types de famille cas par cas :

 

- Famille monoparentale : Elle ont cru de 22% entre 1990 et 1999. C’est un type de famille contemporaine qui lui est un type de famille que l’on connaît depuis 1970. La famille recomposée en fait aussi parti.

 

- Familles recomposées : Le nombre de ces familles, lui, a augmenté de 11% de 1990 a 1999. Les enfants demeurant dans un foyer recomposé font souvent partie d’une fratrie nombreuse et vivent d’avantage avec leurs pères, c’est le cas de 37% d’eux.

Apparemment, la garde de l’enfant chez un père accélérerait la remise en couple de celui-ci alors qu’il freinerait la remise en couple chez les mères.

 

Troisièmement, quelles sont les conséquences sur les enfants et la relation parents/enfants. En effet, le divorce favorise les conflits familiaux de tout types et peuvent créer des tensions entre parents et enfants, et va même jusqu'à fragiliser le moral de certains, d’où la banalisation des psychologues ces dernières années. Mais tout cela n’est pas vrai dans toutes les familles.

Commenter cet article

Klein 07/05/2014

Bonsoir,

Je trouve ce blog vraiment bien fait, je rédige en ce moment un dossier sur l'évolution de certaines conceptions d'il y a 40-50 ans à aujourd'hui et je dois avouer que beaucoup d'informations m'ont
plu ici, j'aurais aimé savoir si vous aviez des ouvrages ou articles de références pour que j'aille explorer les études un peu plus en détail ?

Dans tous les cas, bravo à vous et bonne continuation.